Visite d’échange d’expérience du CLD de Lobobi à Luki | WWF DRC

What would you like to search for?

Visite d’échange d’expérience du CLD de Lobobi à Luki

Les Comités locaux de développement (CLD) de Luki dans le Kongo central ont accueilli en février une délégation venue du Mai-Ndombe pour une visite d'échange d'expériences sur les pratiques d'agriculture durable

Le projet de « Renforcement de la résilience au changement climatique des communautés locales de Luki et du Mai Ndombe » a été lancé en février 2019 avec pour principal objectif de promouvoir des systèmes de protection et d’exploitation des écosystèmes naturels et régénérés et ainsi accroitre la résilience au changement climatique de ces communautés.

Autour de Luki, dans la province du Kongo Central, le projet actuel constitue en fait la continuation et l’extension d’initiatives menées depuis 2004, et travaille avec 81 CLD (comités locaux de développement) actifs, tandis que dans le Mai Ndombe le projet accompagne pour l’heure un seul CLD à Lobobi, bourgade d’environ 1900 habitants située dans le groupement Banunu, secteur Baboma Nord, Territoire de Mushie, à un peu plus de 200 km de Nioki par voie terrestre et une centaine de kilomètres de Bandundu par voie fluviale.

Le CLD de Lobobi met en œuvre mais à une échelle moindre une partie des activités menées précédemment dans le cadre du PIREDD (Programme intégré REDD) Mai Ndombe entre 2016 et 2019.

Les CLD du Kongo central ayant donc une plus grande pratique de la collaboration avec des structures de développement rural ou de conservation de la nature avec des succès visibles à leur actif, le projet a ainsi pensé à organiser entre le 12 et le 21 février 2021 une visite des représentants du CLD Lobobi à Luki pour leur permettre de s’imprégner sur place des méthodes qui ont rendu possibles les résultats encourageants enregistrés.

Ces échanges ont principalement porté sur la gouvernance, les pratiques agricoles, la régénération des savanes et les fermes modèles.
Questions de gouvernance
L’approche adoptée fait du CLD l’interface par laquelle se déroule la collaboration entre les communautés et le projet. Les représentants de Lobobi ont ainsi pu se rendre compte à travers le cas du CLD de Mami Village de certains des mécanismes indispensable à la gestion et à l’administration d’un CLD tel que l’organisation des réunions mensuelles, les procès-verbaux des réunions, la hiérarchisation des problèmes prioritaires ou encore la gestion communautaire des feux de brousse.

Production agricole et commercialisation
Les représentants de Lobobi ont été édifiés par l’expérience des CLD de Lemba et Patu qui ont exposé les méthodes utilisées pour la riziculture et la production des chikwangues améliorées. La délégation de Lobobi est convaincue que la vulgarisation de la culture du riz de bas-fonds devrait contribuer à arrêter la pression sur la forêt et à faire face en même temps à la demande croissante du riz dans leur région.

Mises en défens des savanes
La visite de la forêt de Manzonzi a permis aux visiteurs de se rendre compte d’un résultat visible des efforts de protection des savanes. L’existence d’une brigade anti incendie fonctionnelle et organisée a été un bel exemple que la délégation de Lobobi s’est promise de reprendre une fois de retour chez elle.

Les fermes modèles
La délégation de Lobobi s’est imprégnée des activités de quelques fermiers modèles de Luki actifs  depuis de nombreuses années dans l’élevage, la pisciculture, l’apiculture et l’agroforesterie. Pour appuyer les apiculteurs de Lobobi il a été ainsi recommandé de les mettre en réseau avec le collectif des apiculteurs du Mayumbe.

Madame Philo Ekofa Bolima qui est la présidente du CLD de Lobobi est très satisfaite de cette visite : « cette visite nous a permis de découvrir beaucoup de choses qui nous ont montré que nous ne connaissions pas. Les agriculteurs du Kongo central sont ainsi en avance par rapport à nous en riziculture, apiculture et pisciculture et j’ai d’ailleurs décidé dès mon retour de faire creuser mes premiers étangs pour la pisciculture. Nous avons également été édifiés par la mise en défens de la savane de Manzonzi qui devient maintenant une forêt. Nous sommes vraiment motivés à suivre l’exemple de nos confrères du Kongo central.

Une mission de renforcement des capacités des membres du CLD Lobobi par un technicien du projet en provenance du Kongo central est par ailleurs prévue au courant du mois d’avril.

Share This!

Help us spread the message