Présence remarquée du WWF-RDC à la 2ème édition de la semaine belge de Kinshasa | WWF DRC

What would you like to search for?

Présence remarquée du WWF-RDC à la 2ème édition de la semaine belge de Kinshasa

La semaine belge a donné l'occasion au WWF-RDC de présenter sa démarche, son travail et aussi d'éclairer son action aux différentes audiences et visiteurs de son stand dans le cadre de son agenda de conservation

La Semaine belge de Kinshasa, édition 2019,  s’est tenue  du 14 au 19 octobre  à Kinshasa à l’Espace Texaf -Bilembo. Cette deuxième édition avait pour thème principal “environnement, agriculture, industrie et services connexes”. Plusieurs sous-thèmes ont été abordés notamment la télécommunication, les transports, l’énergie, les infrastructures, la logistique et l’éducation de base.

Le WWF-RDC a pris une part active à cette deuxième édition qui s’est appuyé sur le succès de la première avec une approche bien connue, la participation des entreprises et autres institutions avec des stands d’exposition. Aussi, le WWF-RDC, à travers ses experts, et d’autres éminents intervenants ont animés les conférences et tables rondes sur divers thèmes qui ont permis de mieux connaître les enjeux d’aujourd’hui et de demain pour la RDC.

La journée du 18 octobre 2019, coordonnée par Texaf Bilembo et animée par le WWF-RDC et consacrée aux business verts, à l’agro-industrie et  l’énergie était particulière pour le WWF-RDC. En effet, les intervenants et experts de WWF ont exposé sur des sujets et thèmes très édifiants.

Madame Hilde Dahl, Envoyée Spéciale Forêt et Changement climatique de l’Ambassade de la Norvège en RDC,  a fait une présentation générale sur l’appui de la Norvège au fonds CAFI pour le bassin fleuve Congo ; sa présentation était suivie par celle de M. Hans André Djamba, Coordonnateur national du Fonds, axée sur la stratégie déployée par le Fonds National REDD qui correspond au 10ème  pilier du projet du nouveau Gouvernement de la RDC. Le 10ème pilier va tabler sur la lutte contre le changement climatique et la création des conditions d’un développement durable.

Vinrent ensuite les  exposés  de différents experts du WWF-RDC. M. Alain Huart, Coordonnateur Agri-forêt de WWF RDC et Chef de projet UE à Luki, a ouvert le bal autour du thème «les enjeux majeurs du développement en RDC et les perspectives pour 2050 ».

M. Flory Botamba, Point focal  REDD Climat de WWF-RDC, a exposé sur la contribution déterminée  de la RDC et le partage des bénéfices dans le cadre  du Panel sur les nouveaux Business verts. Mme Carine Mauwa, Spécialiste du monitoring communautaire au WWF-RDC, a fait une présentation sur le rôle et le bénéfice des communautés dans le processus de partage des bénéfices de la REDD. Puis vint M. Elvis Tshibasu, Expert Systèmes d’informations géographiques pour ERAIFT, Biosphères Luki WWF et Yangambi, qui a fait un exposé sur le projet Carbon Mapping de WWF  axé sur les estimations du stock de carbone des forêts de la RDC par télédétection LIDAR (Light Detection & ranging – Détection à distance par Laser).

Le retour social dans l’exploitation forestière industrielle était le sujet abordé par Alain Parfait Ngulungu, Responsable renforcement des partenariats avec la société civile dans la gouvernance forestière. Il a saisi cette occasion pour parler du rôle-clé de la Belgique dans le partenariat pour les forêts du bassin du Congo (http://pfbc-cbfp.org/Facilitation-belge.html).

Cette journée a également donné l’occasion pour la projection en exclusivité d’un film documentaire produit par le WWF-RDC & réalisé par Mme Renate Wembo, cinéaste - réalisatrice sur l’exploitation forestière industrielle et l’implication des communautés locales ; leur bénéfice par le biais des clauses sociales dans le secteur forestier en RDC et le rôle des conseils consultatifs provinciaux  des forêts.

Mme Consolée Kavira, Expert énergie et supervision entreprenariat  à WWF Goma a partagé sur l’histoire à succès de Goma Stove au Nord-Kivu avec les foyers culinaires économiques; le biogaz et les nouvelles sources d’énergie.

Par la suite Le DG de Bracongo accompagné du Représentant du Directeur National de WWF-RDC, M. Inoussa Njumboket, a procédé à la coupure du  ruban symbolique  de l’atelier « biodiversité » de TEXAF  BILEMBO.
La journée s’est clôturée par la visite guidée VIP de l’atelier, visite conduite par avec Mme Chantal Tombu  et les commentaires d’Alfred Yoko,  Wildlife Manager  à WWF RDC. Et enfin, la visite au stand de WWF-RDC avec des explications sur l’écotourisme des bonobos à  Malebo par Inoussa Njumboket.

Cet exercice a permis au WWF-RDC d'expliquer sa démarche, son travail et aussi d'éclairer son action  aux différentes audiences et visiteurs de son stand dans le cadre de son agenda de conservation.

La semaine belge  de Kinshasa est une initiative des Belges et Congolais actifs en RDC qui ont souhaité mettre en avant les liens durables et variés qui existent entre la RDC et la Belgique au niveau économique mais aussi au niveau culturel et au niveau de la coopération au développement entre les deux pays , avait affirmé M. Indekeu, Ambassadeur du Royaume de Belgique en RDC.

« Cette semaine belge fait suite à la visite du Président Tshisekedi en Belgique, une visite qui témoignait la volonté des deux pays de renforcer les relations sur le plan diplomatique et la confirmation de la redynamisation de cette relation de grande proximité qui existe entre la RDC et la Belgique. C’est dans cette atmosphères que s’inscrit cette volonté de se positionner, de se faire découvrir et surtout de tisser des liens entre nos populations, nos sociétés, nos institutions et c’est ce que nous voulons voir et confirmer pendant cette semaine belge », avait-il renchéri.

L’édition inaugurale s’était tenue du 2 au 6 octobre 2018 durant laquelle les questions liées à l’éducation, culture, construction, logistique, sous-traitance et local contents , à l’environnement, aux infrastructures, NTIC ainsi que celles de la santé étaient passées au peigne fin par les experts.