Visite du Directeur national du WWF à Luki | WWF DRC

What would you like to search for?

Visite du Directeur national du WWF à Luki

En visite à Luki, le Directeur national du WWF-RDC a pu se rendre compte de la vitalité des activités amorcées dans la phase précédente du projet et se poursuivent avec satisfaction

Le projet Luki a reçu entre le 12 et le 20 août la visite de Juan Sève, Directeur national intérimaire du WWF-RDC, au cours de laquelle il a pu constater l’avancement satisfaisant de ce projet lancé en mars dernier.

Le projet « Projet de renforcement de la résilience au changement climatique des communautés locales de Luki» est en quelques sortes la continuation des activités menées par le WWF dans la région autour de Boma entre 2007 et 2016.

Les activités menées par les communautés n’ont pour ainsi dire pas connu de hiatus entre la phase précédente et la phase actuelle lancée en 2019 mise en œuvre par le WWF et l’ERAIFT (Ecole régionale post-universitaire d’aménagement et de gestion intégrés des forêts et territoires tropicaux) grâce à l’appui financier de l’Union européenne.

Les mamans productrices de chikwangues (un succès marquant datant de la phase précédente) que Juan Sève a visitées ont saisi l’occasion pour lui présenter le prix Schumann pour la « Promotion des Compétences Locale et Innovation » décerné par l’Union européenne qu’elles ont obtenu en 2019.

Le Directeur national a visité divers sites d’activités tels que les unités de transformation des produits agricoles à les forêts régénérées grâce à la mise en défens de savanes, de nouveaux sites de mises en défens et des fermiers pilotes très actifs. Il a ainsi apprécié le dynamisme des activités qui se sont poursuivies de manière satisfaisante après le départ du WWF en 2016.

Juan Sève a fait plusieurs recommandations aux communautés visitées, notamment sur l’importance de la protection des savanes et l’entretien des pare-feux et la nécessité pour les bénéficiaires de maîtriser la technique, la gestion et la commercialisation,  trois éléments essentiels pour lutter contre la pauvreté.

Juan Sève a mis en avant le rôle de premier plan que les communautés doivent occuper : « les décisions des communautés doivent passer avant nos décisions et s’il arrivait que nous soyons en contradiction,  nous devrions nous comporter comme si la décision des communautés était la nôtre».

Juan Sève qui doit quitter son poste en début septembre visitait la province du Kongo central pour la toute première fois.