Des experts de la Société civile outillés sur la facilitation et le suivi des accords des clauses sociales | WWF DRC

What would you like to search for?

Des experts de la Société civile outillés sur la facilitation et le suivi des accords des clauses sociales

WWF-RDC a formé les experts de la Société Civile sur les clauses sociales pendant 10 jours. Cette édition était la troisième de la série de formations.


Avec l’appui financier de la coopération norvégienne, NORAD, le Fonds mondial pour la nature (WWF RDC) a organisé, du 31 juillet au 9 août dans la banlieue de Kinkole, la 3 ème édition de l’atelier de formation des experts de la Société civile sur la facilitation et le suivi des accords des clauses sociales.

 
Destiné à 23 participants des organisations de la Société civile environnementale, l’atelier de 10 jours organisé par le WWF RDC sur le site touristique Ayongo, à Kinshasa-Kinkole, avait pour objectif de renforcer les capacités des OSC sur les négociations et le suivi de la mise en œuvre des accords des clauses sociales. Il était aussi question de partager sur l’approche méthodologique de négociation selon la nouvelle réglementaire contenue dans l’arrêté ministériel n°072/2018 du 12 novembre 2018 fixant le modèle de l’accord constituant la clause sociale des cahier des charges du contrat de concession forestière ;  présenter la méthodologie de négociations suivant la nouvelle réglementation en négociation et du suivi de la mise en œuvre des accords des clauses sociales ; outiller les OSC sur des techniques d’observation indépendante et de collecte des données géographiques des lieux et différentes réalisations socioéconomiques; former un noyau d’OSC ressources aptes à mener des négociations, à rédiger les avenants aux accords et les clauses, ainsi que le suivi de leur mise en œuvre, etc.

A la clôture de ces assises, Claude Mola, chef de bureau à la Direction générale des Forêts (DGFor), s’est réjoui de l’engagement de la Société civile dans le processus de négociation et du suivi de la mise en œuvre des accords des clauses sociales. Il a par ailleurs salué les initiatives du WWF/RDC dans le travail d’accompagnement et de renforcement des capacités qu’il fait bénéficier aux organisations de la Société civile, aux concessionnaires forestiers et communautés locales.

M. Dandy Yela, Communication Manager de WWF-RDC et Représentant du Directeur National, s’est dit convaincu qu’à l’issue de cette session de formation, les OSC sont désormais mieux équipées pour mener de manière professionnelle leur mission sur le terrain. Durant les dix jours de l’atelier, les participants ont été initiés aux techniques d’observation indépendante et à l’usage du GPS ; ce qui leur permet de mieux comprendre comment se faire la collecte des données géographiques des lieux d’exécution et de différentes réalisations socioéconomiques.
A l’issue de cet atelier, Dandy Yela juge les participants aptes à mener les négociations, à rédiger les avenants aux accords et bien évidemment les clauses sociales. Et ce, avant de formuler ce souhait de voir  les membres des OSC faire bon usage des connaissances acquises et surtout de les implémenter dans leurs organisations respectives à travers des sessions de restitution.

Jean-Marie Bolika, Chef du projet Gouvernance forestière à WWF-RDC, a fait savoir qu’à la différence de 2 premières sessions de formation, la 3è édition a eu le mérite d’administrer aux participants un ensemble de supports qui, a-t-il foi, fera en sorte que  le suivi des accords des clauses sociales se fasse, cette fois-ci, de manière professionnelle. Car, at-il renseigné, durant les ateliers, un travail intense a été mené sur l’utilisation des outils de collecte des données, sur l’élaboration de la fiche de suivi et l’utilisation de la technologie Smartphone et le GPS. Cette session a aussi passé en revue le problème de la facilitation et du suivi de la mise en œuvre des accords des clauses sociales en termes de déficience au niveau de la formation. Aussi M. Bolika a-t-il espoir qu’avec le temps consacré à la pratique au cours de cet atelier, les 23 acteurs de la Société civile deviennent désormais aptes et suffisamment équipés pour mener à bien leur mission. Pour rappel, la session de formation a formé les participants sur, entre autres des modules, « la facilitation et les négociations des accords des clauses sociales » ; « le suivi de ces accords » ;« la prévention et la gestion des conflits liés à l’exploitation des concessions forestières » ; « les outils de collecte des données et la procédure de gestion des fonds ».