What would you like to search for?

COMMUNIQUE DE PRESSE: Des forêts de la taille de la France se sont régénérées au cours des 20 dernières années, selon une nouvelle étude

Une nouvelle étude démontre la capacité des forêts à se régénérer si nous les laissons faire.

Près de 59 millions d'hectares de forêts - une superficie plus grande que la France - ont repoussé depuis 2000, selon une nouvelle analyse publiée aujourd'hui par Trillion Trees - une entreprise conjointe du WWF, de BirdLife International et de WCS. Cette zone de forêt a le potentiel de stocker l'équivalent de 5,9 gigatonnes de CO2, soit plus que les émissions annuelles des États-Unis.

L'étude cite la forêt atlantique du Brésil comme l'une des réussites en matière de régénération, où l'on estime que 4,2 millions d'hectares - une superficie équivalente à celle des Pays-Bas - ont repoussé depuis 2000, grâce à une combinaison de projets planifiés pour restaurer la forêt, de pratiques industrielles plus responsables et d'autres facteurs, notamment la migration croissante vers les villes. Pourtant, il reste encore beaucoup à faire pour protéger et reconstituer cet important biome.

Dans les forêts boréales du nord sauvage de la Mongolie, l'étude suggère que 1,2 million d'hectares de forêt se sont régénérés au cours des 20 dernières années, en partie grâce au travail du WWF, partenaire de Trillion Trees, et à l'importance accrue accordée par le gouvernement mongol aux zones protégées. Parmi les autres points chauds de la régénération figurent l'Afrique centrale et les forêts boréales du Canada.

L'étude est conçue pour contribuer à l'élaboration de plans de restauration des forêts dans le monde entier, en donnant une idée des zones où il serait le plus bénéfique de concentrer les efforts de restauration. Elle s'inscrit dans le cadre d'un projet de recherche de deux ans qui a nécessité l'examen de plus de 30 ans de données d'imagerie satellitaire et l'interrogation d'experts ayant une connaissance du terrain sur plus d'une centaine de sites dans 29 pays différents.

Elle fait suite à la carte des fronts de déforestation du WWF, publiée au début de l'année, qui montrait l'ampleur alarmante de la perte des précieuses forêts dans le monde.
 
William Baldwin-Cantello, directeur de Nature-based Solutions au WWF-UK, a déclaré :
"La science est claire : si nous voulons éviter un changement climatique dangereux et inverser la tendance à la perte de la nature, nous devons à la fois arrêter la déforestation et restaurer les forêts naturelles.
"Nous savons depuis longtemps que la régénération naturelle des forêts est souvent moins coûteuse, plus riche en carbone et meilleure pour la biodiversité que les forêts plantées activement, et cette recherche nous indique où et pourquoi la régénération se produit, et comment nous pouvons recréer ces conditions ailleurs.
Cette recherche nous indique où et pourquoi la régénération se produit et comment nous pouvons recréer ces conditions ailleurs. "Mais nous ne pouvons pas considérer cette régénération comme acquise : la déforestation fait encore disparaître des millions d'hectares chaque année, soit beaucoup plus que la régénération. Pour réaliser le potentiel des forêts en tant que solution climatique, nous devons soutenir la régénération dans les plans d'action pour le climat et nous attaquer aux moteurs de la déforestation."
La restauration des forêts bénéficie plus que jamais d'un élan, notamment grâce à une vague d'engagements gouvernementaux. Mais un examen attentif de ces engagements montre que les plans de mise en œuvre prévoient une expansion très limitée des forêts naturelles, malgré les avantages considérables qu'elles offrent en termes de climat et de biodiversité. Grâce à cette nouvelle compréhension du potentiel de régénération naturelle à l'échelle, il y a lieu de rééquilibrer les plans de mise en œuvre pour y inclure davantage de forêts naturelles.
 
John Lotspeich, directeur exécutif de Trillion Trees, a salué ces résultats :
"Cette carte sera un outil précieux pour les défenseurs de la nature, les décideurs politiques et les bailleurs de fonds afin de mieux comprendre les multiples façons dont nous pouvons travailler pour augmenter la couverture forestière, pour le bien de la planète. Les données montrent l'énorme potentiel des habitats naturels à se reconstituer lorsqu'on leur en donne la possibilité. Mais ce n'est pas une excuse pour que chacun d'entre nous attende que cela se produise. Grâce à nos partenaires de BirdLife International, WCS et WWF, Trillion Trees a travaillé dur pour identifier et protéger les zones où il existe un potentiel de régénération naturelle de ces précieux atouts, et pour tirer les leçons de nos succès afin de promouvoir la régénération naturelle ailleurs, à une échelle encore plus grande."
Les auteurs de l'étude préviennent que les signes encourageants de régénération ne peuvent être considérés comme acquis. Les forêts de tout le Brésil sont aujourd'hui confrontées à des menaces importantes, même les forêts atlantiques - une réussite reconnue en matière de restauration. L'ampleur de la déforestation historique est telle que la superficie de cette forêt unique doit encore plus que doubler, passant de 12 % de son étendue initiale à 30 %, afin d'atteindre ce que les scientifiques considèrent comme un seuil minimal pour sa conservation durable.
 
Naikoa Aguilar-Amuchastegui, Directeur principal de la science du carbone forestier au WWF-US, qui a dirigé l'équipe d'analyse des données, a déclaré :
"Même s'il s'agit d'un effort exploratoire, il met en évidence le potentiel qu'ont la facilitation et la consolidation de la régénération pour atténuer le changement climatique et garantir ses avantages en termes de biodiversité. Cependant, cela reste difficile à cartographier et beaucoup de travail supplémentaire reste à faire."
Fort de renseignements plus détaillés sur les possibilités de régénération, Trillion Trees prévoit d'inviter des partenaires locaux et des bailleurs de fonds verts pour faciliter de nouvelles entreprises de restauration du paysage, en se concentrant sur les zones offrant le maximum d'avantages pour les écosystèmes vulnérables et les communautés locales.
 
-Fin-
 
Pour de plus amples informations, du contenu supplémentaire ou pour organiser une interview, veuillez contacter :
  • Christian Mpassi, chargé de communication WWF-RDC, cmpassi@wwfdrc.org
  • Melissa Annetts, responsable des médias et des communications chez Trillion Trees :
    T : +44 (0)7831 209444 | E : media@trilliontrees.org
 
NOTES AUX RÉDACTEURS
 
La carte de la régénération mondiale, qui a été élaborée selon une approche scientifique rigoureuse, est basée sur des résultats préliminaires, actuellement en attente d'un examen par les pairs et d'une publication officielle. Les chercheurs reconnaissent les limites du travail à partir de données de télédétection et recherchent des contributions supplémentaires pour valider ou ajuster la carte et approfondir leur compréhension des conditions qui ont conduit à la régénération. Trillion Trees invite les personnes ayant des connaissances sur le terrain à contribuer en ligne via forestregeneration@trilliontrees.org
 
La carte et d'autres informations sur la méthodologie utilisée ainsi que des histoires sur la façon dont nous pouvons apprendre des paysages sont disponibles ici. À l'échelle mondiale, nous continuons à perdre des forêts à un rythme effrayant, bien plus rapidement que nous ne sommes en mesure de les restaurer. Des études ont montré qu'entre 2001 et 2019 - une période similaire à celle de cette étude - 386 millions d'hectares de couverture arborée ont été perdus dans le monde. C'est plus de sept fois la superficie de forêts naturellement régénérées identifiées dans la recherche.
La projection de la séquestration du carbone (équivalent CO2) est basée sur la régénération naturelle spontanée, plutôt que sur la restauration assistée ou active.
Qu'est-ce que la régénération ?
La régénération forestière semble simple : laisser la nature prendre les devants. Certaines zones n'ont besoin que d'être laissées à elles-mêmes pour commencer à se régénérer, tandis que d'autres ont besoin d'être activement encouragées à repousser, en fonction de l'état du sol et de l'utilisation locale des terres. En gros, il existe trois catégories :
  1. La restauration active est nécessaire si la terre est très dégradée ou si elle ne peut pas se régénérer d'elle-même. Elle implique souvent la plantation de zones d'arbres et d'arbustes indigènes, y compris des approches agroforestières.
  2. La régénération naturelle assistée consiste à encourager la réapparition d'une ancienne forêt, par exemple en éliminant la végétation envahissante ou en clôturant le terrain pour réduire la pression du pâturage.
  3. La régénération naturelle spontanée est souvent considérée comme le meilleur scénario de reboisement : une approche non interventionniste, dans laquelle une zone de terre est capable de se reboiser d'elle-même. La régénération naturelle peut se produire sans l'intervention de l'homme, et même sans qu'il le sache.
La carte des points chauds de régénération de Trillion Trees présente les trois types de régénération susmentionnés et exclut délibérément les plantations commerciales. En conséquence, l'étude représente le premier effort approfondi pour suivre l'expansion des forêts naturelles.
Trillion Trees est une initiative conjointe de BirdLife International, WCS et WWF qui vise à accélérer et à amplifier de toute urgence le pouvoir positif des forêts, en aidant le monde à protéger et à restaurer un billion d'arbres d'ici 2050. Pour en savoir plus sur la façon dont nous améliorons la protection des forêts, faisons progresser la restauration et mettons fin à la déforestation, visitez trilliontrees.org et suivez-nous sur Twitter @TrillionTrees .
Pour les demandes des médias, veuillez contacter media@trilliontrees.org
À propos du WWF
Le WWF est une organisation indépendante de protection de la nature, qui compte plus de 30 millions de sympathisants et un réseau mondial actif dans plus de 100 pays. La mission du WWF est de mettre fin à la dégradation de l'environnement naturel de la Terre et de construire un avenir dans lequel les humains vivent en harmonie avec la nature, en conservant la diversité biologique du monde, en veillant à ce que l'utilisation des ressources naturelles renouvelables soit durable et en encourageant la réduction de la pollution et du gaspillage. Consultez le site www.panda.org/news pour obtenir les dernières nouvelles et ressources médiatiques et suivez-nous sur Twitter @WWF_media.

Share This!

Help us spread the message